Accéder à mon compte

Déja identifié ? Cliquez ici Vous avez oublié votre mot de passe ?
 

Créer votre
Espace Personnel

Créer
 

Présentation des plateformes d'aviation d'affaires

Au sein du système aéroportuaire parisien, Aéroports de Paris offre de nombreuses possibilités pour l'aviation d'affaires.

Paris-Le Bourget

Premier aéroport d'aviation d'affaires en Europe.

Description de la plate-forme

Implanté sur 553 hectares à 7 kilomètres au nord de Paris, l’aéroport Paris-Le Bourget est le 1er aéroport d’affaires en Europe. Avec ses trois pistes et ses aires de stationnement, il peut accueillir tous types d’avions. 


Paris-Le Bourget est également un pôle important de l’industrie aéronautique : une trentaine de bâtiments accueillent plus de 100 entreprises de maintenance, équipement et aménagements d’avions et services aéroportuaires. Les activités permanentes de l’aéroport génèrent plus de 3 500 emplois directs. Il a enregistré 54 371 mouvements d'avions en 2013.. 


La notoriété de la plate-forme de Paris-Le Bourget est renforcée par sa proximité au Parc d’exposition de Paris-Le Bourget, qui accueille notamment, tous les deux ans, le Salon international de l’aéronautique et de l’espace (SIAE). En 2013, celui-ci a rassemblé 315 000 visiteurs. Il a accueilli 2 200 exposants de 44 pays pour sa 50ème édition qui s'est déroulée du 17 au 23 juin 2013.

La plate-forme de Paris-Le Bourget est un pôle important de l’activité immobilière du Groupe et une part importante des revenus immobiliers de l’aéroport Paris-Le Bourget est étroitement liée à l’aviation d’affaires.

Contraintes réglementaires

Afin de limiter les nuisances sonores pour les riverains, les décollages des avions à réaction, l’utilisation des dispositifs d’inversion de poussée ainsi que l’utilisation de la piste 2 par les avions de plus de 5,7 tonnes sont interdits entre 22h15 et 6h00. 

Le marché de l'aviation d'affaires

L’aviation d’affaires est utilisée en tant qu’outil professionnel tant par des sociétés que par des particuliers sous trois formes complémentaires 

•  l’aviation d’affaires commerciale, dans laquelle des compagnies de transport à la demande louent des avions « taxis » avec leur équipage pour la durée d’un vol, et pour laquelle le coût des trajets dépend du type d’avion et du nombre d’heures de vol

•  l’aviation d’affaires en multipropriété, dans laquelle une compagnie fait l’acquisition d’une quote-part d’un avion correspondant à un certain volume annuel d’heures de vol

•  l’aviation d’affaires dite « corporate », dans laquelle une société possède sa propre flotte et emploie son propre équipage pour ses besoins exclusifs

Stratégie de la plate-forme

La stratégie de la plate-forme est bâtie autour d’une offre de prestations haut de gamme aux voyageurs d’affaires devant permettre d’accueillir une croissance du trafic d’affaires importante et de stimuler l’activité économique locale. Le marché de l’aviation d’affaires offre d’importantes opportunités de croissance avec l’émergence de nouveaux produits et services, le développement économique des pays de l’est européen (qui ne sont pas bien desservis par les compagnies commerciales) et l’accroissement des performances des avions d’affaires.

Se poser à Paris-Le Bourget