• En français
  • In English
  • En Español
  • ?? ???????

Boutiques

Partagez cette page sur :

Accueil > Passagers > Boutiques > L'actualité des boutiques > Commerces : adapter l'offre en permanence

Commerces : adapter l'offre en permanence


10 novembre 2009

visu Article

Avec l'ouverture, le 6 novembre, de la boutique Ralph Lauren, trois enseignes monomarques complètent désormais, au terminal sud de Paris-Paris-Orly, "le nouvel aménagement commercial qui, pour Pierre Graff, PDG d'Aéroports de Paris, contribue concrètement au renforcement de la qualité de service auprès de nos clients"

Vitrines des tendances du monde, les nouvelles boutiques Armani , Burberry et Ralph Lauren incarnent Paris, capitale du luxe et de la création. Quant à la nouvelle boutique "CULT" qui leur fait face sur 547 m2, elle représente l'un des plus grands espaces commerciaux d'aéroport dédié à la mode, aux vêtements de sport et aux accessoires. Situé au cœur de la zone commerciale, le magasin offre une multitude de marques telles qu'Adidas, Nike, Levi’s, Puma, Diesel, Vilebrequin, Eres, Agatha ou Thomas Sabo.  
 
Florence Lenne, responsable département Commerces chez Aéroports de Paris, explique : "Nous avons la chance d'être à Paris, capitale de la beauté, de la mode et de la gastronomie. L'aéroport est perçu par les marques comme une vitrine pour une clientèle internationale. Nous nous devons d'offrir à nos passagers toutes les marques leader représentant le savoir faire de la France ainsi que les marques leader étrangères."  
 
La zone commerciale ainsi créée dans le hall A de Paris-Paris-Orly, terminal sud est une réalisation de Duty Free Paris, la co-entreprise entre Aéroports de Paris et The Nuance Group, qui a signé également l'ouverture de onze boutiques de mode et accessoires dans les terminaux 2C, 2F et 3 de Paris-Charles de Gaulle en juillet dernier. Sur chacune de ces implantations, l'offre des magasins a été étudiée en fonction de la clientèle du terminal concerné. A Paris-Paris-Orly, par exemple, il s'agit majoritairement de vacanciers internationaux à destination d'Afrique du Nord et des Caraïbes.  
 
"Notre métier est aussi d'ajuster l'offre en fonction de la clientèle, poursuit Florence Lenne. L'acte d'achat étant rapide, les marques leader rassurent. Notre univers est proche de celui des grands magasins avec qui nous sommes en concurrence sur la cible étrangère. Il faut adapter notre offre en permanence."  
 
A Paris-Orly, les surfaces commerciales dépassent désormais 11 000 m². En 2008, elles ont augmenté de 1 100 m² en zone internationale, notamment avec la refonte des circuits internationaux, portant la galerie commerciale à 2 200 m², entièrement reconfigurée, avec une offre adaptée aux destinations desservies.  
 
A Paris-Charles de Gaulle, les surfaces dédiées aux commerces représentent plus de 37 000 m². Sur l'ensemble des plates-formes, elles devraient progresser de plus de 34 % d'ici à 2010 (base 2004) dont plus de 70 % pour les duty free. Une des priorités consistera à faire évoluer l'offre des bars et des restaurants en développant des marques internationales et en renouvelant les concepts.